Collectif
Littérature

Art, Photographie, Poésie

ISBN :

n°8 - Sens

Éditeur : Sarrazine

Éditorial : Beaucoup, de prime abord l’ont saisi par le corps, par la sensualité. D’autres, pénétrés de la question du sens, ont cherché autour d’eux de multiples façons d’ancrer leur désir, de trouver une justification au fait d’exister dans les pratiques ancestrales de différentes cultures. Certains disent simplement leur désarroi et le nôtre aussi. Je me souviens du Cours de Linguistique Générale de Ferdinand de Sausurre où « l’immotivation » du signe raccourcissait considérablement notre angoisse à ce propos. Il y avait le signifiant et le signifié que l’usage arrimait d’un lien indestructible et la messe helvétique était dite. Alors Jakobson, Hjemslev, Lacan, Benveniste survinrent et, tout d’abord nous retombâmes dans des abîmes de perplexité … de jubilation aussi. Ce millénaire commence dans une très importante perte « d’individuation ». La question du sens doit se poser à nous. Il vaut mieux qu’elle se pose. Sommes-nous devenus des prolétaires du sens totalement dénués de conscience de classe et allons-nous, de ce fait, dériver immanquablement vers une implosion de l’être jusqu’au fond de lui-même, immobile et muet d’avoir tant usé de communication fulgurante et figée ? Abstraction absolument réussie puisqu’elle conduit irrémédiablement au vide. Nous faisons l’hypothèse que l’art, et singulièrement ici, la littérature, la poésie et l’écriture sont de nature à conduire à une aurore boréale.