Collectif
Littérature

Art, Photographie, Poésie

ISBN : 978-2-9525407-8-0

n°17 - Esprit d'escalier

Éditeur : Sarrazine

Editorial (extrait) : Il s’agit de la voix, de la répartie et d’un décalage. C’est une adéquation du corps, du souffle et du langage en un instant de déraison. L’esprit d’escalier c’est quand on n’a pas encore attrapé ce que l’on ne voudrait pas voir rester sans réponse. On trouve le mot juste un peu trop tard. Alors que l’écriture pallie à l’oubli de ce qui vient au moment où ça vient. On note de crainte que cela ne disparaisse. Elle est moins sociale et fonctionne selon d’autres prémisses on serait plutôt dans l’antichambre de l’esprit, tentative de conservation alors que l’esprit d’escalier, lui, tiendrait plutôt de la conversation volée, envolée. C’est là sur la table mais dissimulé dans les méandres interdits du corps ou je ne sais… et pfuiit ! Il s’agit donc de distance ou d’éloignement, d’effacement du corps - allez osons un néologisme contemporain tendancieux - de son « imprésence ». Cet édito, en bonne logique, je devrais l’écrire dans l’escalier afin d’avoir de l’esprit.