Collectif
Littérature

Art, Photographie, Poésie

ISBN :

n°6 - Rien

Éditeur : Sarrazine

Éditorial : Rien, c’est peu de choses et souvent on cherche à l’amoindrir encore. Il y a au moins deux riens, celui qui est nul et l’autre. Ceux qui veulent remplacer les tableaux noirs et les craies des écoles par des écrans virtuels sont des adeptes du rien nullité puisqu’ils veulent croire que l’apprentissage de l’écriture et du calcul est un jeu, un amusement. On pourrait estimer que le mot « rien » manque singulièrement de substance. S’agit-il d’un même mot ? Lorsque les publicités commerciales, distribuées dans la rue, vous tentent en proposant de vous donner, par exemple, une pizza gratuite pour toute pizza achetée. On est pris de vertige, la vie serait donc si facile ? Accepteraient-ils de nous donner une demi pizza pour rien ? Ou bien de nous racheter la gratuite pour le prix de l’autre ce qui nous permettrait d’en racheter deux pour rien. Rien est donc quelque chose, malgré les facéties du siècle, les engouements de la Bourse pour des sociétés qui ne fabriquent rien mais valent beaucoup par le désir, la concupiscence qu’elles attisent. Ceci prouve à l’envi qu’une part significative de notre entourage social est fondée sur cette absence de substance-là, dont Sarrazine a choisi de retenir le thème. Il y a quelque chose de hargneux dans le rien, l’oubli … Le dire c’est déjà mieux. En tout cas rien n’est certainement pas égal à zéro.