Collectif
Littérature

Art, Photographie, Poésie

ISBN : 978-2-9525407-5-9

n°16 - Java etc.

Éditeur : Sarrazine

Editorial (extrait) : Il y a un côté foutraque dans ce Java là de Sarrazine. Il apparaît aussi dans plusieurs des textes ici présentés que la modernité contemporaine constructivement «cut-upisée» n’arrive pas à terrasser définitivement les appétits du sens et de sa cruauté. En gros on s’amuse mais ce n’est pas drôle. « Ah quelle idée ils ont eue là de l’appeler Java », nous titre Bobillot (dont l’appareillage critique est à conseiller). Java Javert avec du TXT dans l’air. Java s’est arrêtée, dit l’entretien, car elle avait rempli sa mission «mavissavion accavomplavie» chef ! Java voulait casser les chapelles, briser les cénacles. Il y a encore du boulot. Et puis, si on regarde bien nul cut-up n’arrivera à détruire ou dissimuler définitivement la « belle âme » de certains textes qu’il cache mais n’éradique pas. Vannina Maestri évoque le fait que «le moi est pluriel hétérogène et indécidable», c’est à nos yeux un écho au travail du signifiant dans une forme en mouvement. Lisez etc Java c’est un numéro rigolo un tantinet enfantin comme si les facéties typographiques camouflaient les lourds enjeux du texte (Sivan) faisant retour dans le temps de la jeunesse avec ce que cela a de tragique car il n’en demeure pas moins que quelque chose se dit là…